4 - LE JEU D’ÉCHECS A L’ÉCOLE

* Le jeu, activité ludique et sportive :

« Le jeu d’Échecs, activité à la fois ludique et sportive, constitue aussi et surtout une activité intellectuelle qui permet de développer des compétences diverses chez ceux qui le pratiquent et notamment chez les jeunes auprès de qui il constitue un réel vecteur de formation. La pratique des Échecs encourage notamment le développement des capacités intellectuelles telles que la mémoire, le raisonnement logique, la capacité d'abstraction, l'analyse de problèmes et la mise en œuvre de stratégies de résolution. Ce jeu contribue également à la construction de la personnalité en encourageant l'attention, l'imagination, l'anticipation, le jugement et la confiance en soi. Le jeu d’Échecs, école de concentration et de maîtrise de la pensée, est enfin une école de la maîtrise de soi qui favorise l'apprentissage des règles et le respect d'autrui, et à ce titre participe à l'apprentissage de la citoyenneté ».

(Extrait de la convention cadre passée entre l’Éducation Nationale et la fédération des Échecs le 15/02/2007).

* Le jeu, support de formation :

Dans nos lycées professionnels et techniques, le jeu d’Échecs est très souvent utilisé comme support technique lors des apprentissages d'usinage en tournage traditionnel ou à commande numérique (CNC). Ce support laisse une grande place à la créativité tout en permettant d'acquérir des savoir-faire techniques d'usinage et de programmation.

 

"Si les enfants ne viennent pas au jeu, c'est au jeu d'aller vers les enfants"